LES PAYS THESAURISENT L'OR

28/01/2019 12:34:29

En décembre 2018, la Banque Populaire de Chine a augmenté ses réserves d’Or de 10 tonnes. Il s’agit de sa plus grosse augmentation de stock. La tendance à l’achat de l’empire du milieu continue de croitre.
Alors que les USA ont depuis toujours essayé de maintenir le prix du métal jaune bas, d’autres pays profite de cette manne pour accumuler toujours plus de réserve. 2018 a sonné l’apparition de nouveau pays acheteur d’Or tel que la Hongrie ou la Pologne.

Depuis 20 ans, pour les Banques Centrales (BC), il est tendance d’emmagasiner de l’Or. Avant l’abandon de l’étalon-or, cette pratique était très répandue. Les BC avait l’habitude d’amplifier leur réserve pour garantir la valeur de leur monnaie. Egalement, beaucoup de pays avaient lié leurs monnaies directement au dollar US.

Avec les accords de la Jamaïque, en 1976, la convertibilité des monnaies en Or a cessé. La valeur des monnaies fut fixée de manière partial ; suivant la valeur que les BC voulaient donné à leur monnaie. Les pays ont alors commencé à vendre leur Or jusqu’à la crise de 2008. De vendeuses, elles devinrent acheteuses.
La principale raison fut l’échappatoire face à la domination du dollar US qui a été jusqu’alors la monnaie de référence dans le monde. Comme disait John CONNALY, alors secrétaire d’état au Trésor sous Nixon : ‘’le dollar, c’est notre monnaie mais votre problème’’.

Ainsi, plus les pays possèdent de l’Or et plus la domination du dollar est mise en péril.

La BC de la fédération de Russie accumule de l’Or depuis 2005. En 2018, la Russie a ajouté 108 tonnes de métal jaune à ses réserves ; battant ainsi son précédent record d’achat sur une année.
Avec un environnement économique se dégradant et la possibilité d’une véritable guerre commerciale, les BC voient l’Or comme une couverture. Leur vision actuelle est diamétralement opposée à leur vision passée. Les plus petites BC éprouvent des difficultés à acheter de l'Or en raison du prix élevé.

En 2018, les achats d’Or des BC ont augmenté de plus de 20% par rapport à 2017.

Les investisseurs sont d’ores et déjà préparés à une chute prochaine des marchés financiers. Les échanges commerciaux baissent entre les deux superpuissances : USA et Chine.
Les perspectives d’une hausse continue des taux de la Réserve Américaine a permis de renforcer provisoirement la valeur du dollar. Cela a pour conséquence d’augmenter la valeur des dettes des pays qui ont contractés des crédits en dollar et d’alourdir le montant du remboursement. Cela peut entrainer une crise monétaire pour les pays émergents ; comme l'exemple de la Turquie en 2018.
Pour cette raison, la Chine et la Russie abandonnent le dollar US. Ainsi, les Etats-Unis perdent une grande source de financement de leurs dettes. Alors que le président Trump a engagé de grandes réductions de taxe, les USA ne trouvent plus assez d’argent pour financer leurs dépenses. Le ‘shutdown’ actuel  (le paiement de fonctionnaire) est le premier indicateur de la souffrance financière des USA.

Les pays achetant de l’Or savent exactement ce qu’ils font. Une véritable crise est en gestation et l’impression de billet de banque ne pourra pas changer la donne.

Les pays l’ont bien compris, l’Or les protégera.

Mathieu AMACHER

Ajouter un commentaire

 

OR

38,61 €/g

ARGENT

0,43 €/g

COMMENT ACHETER

AVANTAGES

  • Pièces sous scellés
  • Livraison sécurisée
  • Prix compétitifs
  • Transactions sécurisées
  • Agréé par la Banque de France

CONTACTEZ-NOUS

CHANGE DE LA BOURSE
28 rue Vivienne, 75002 Paris
Tel : 01 40 28 11 11
Ouverture : Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h45

ENVOYER UN MESSAGE

LE RACHAT DE VOTRE OR