Les Français revendent leur or physique

pièce or

Avec la flambée des cours, la demande en or physique augmente considérablement de même que les transactions de rachat d'or physique enregistrées par les négociants de métaux précieux. Une particularité française veut que nous ayons pour habitude de revendre après que les cours de l'or aient atteint leur plus haut. Dans le cas présent, les investisseurs particuliers semblent plus prudents qu'à l'accoutumée puisqu'ils n'ont pas attendu que l'once d'or atteigne 1 600 dollars comme ce que laissent à penser les prévisions des analystes de Goldman Sachs.

Au delà de ça les cycles de hausse et de baisse des cours de l'or comme des cours de l'argent sont censés avoir une durée de vie respective de 6 et 4 ans. Or, le cycle actuel de hausse est né en 2016, ce qui laisse environ 3 ans de hausse. Pour autant, la prudence est une qualité rare en termes d'investissement mais qui protège des déconvenues.

Des investisseurs au rendez-vous

Ce qui est certain, c'est que les particuliers Français n'auront aucun mal à trouver des acheteurs en ce que l'or physique fait encore valoir son statut d'actif de diversification mais aussi et surtout de valeur refuge. En témoigne la progression de la fréquentation dans la plupart des comptoirs de négoce de métaux précieux qui atteint 25% en moyenne, si ce n'est plus pour les enseignes les mieux implantées.

Avec une once gravitant au dessus de 1 380 euros, les particuliers Français auraient tort de se priver de cette manne. Pourtant, les prévisions enthousiasmantes entourant la tendance haussière des cours de l'or ne devraient-elles pas pousser ces derniers à faire preuve d'un peu plus de patience pour bénéficier d'un prix de l'or record ?

Faut-il investir ou vendre ?

Quelles que soient les catégories concernées : pièces d'investissement, onces modernes, lingots et lingotins voire numismatique ou semi-numismatique l'offre ne manque pas. En effet, les Français comptent parmi les premiers détenteurs d'or physique au monde, héritage d'une tradition nationale.

Or, la banque d'investissement Citibank tablait encore récemment sur une once à 2 000 dollars. En réalité, seuls le besoin de liquidités et la quantité d'or physique détenue doivent être déterminants de l'achat ou de la revente. Revendre maintenant, c'est s'assurer de revendre à un prix déjà correct dont il est possible de se satisfaire si on a un besoin urgent de rentrées d'argent. A l'inverse, si le volume détenu le permet, il peut être judicieux d'attendre encore quelques mois pour voir si les prévisions des analystes se concrétisent.

Quoi qu'il en soit, si vous cherchez à recevoir des conseils avisés, contactez l'équipe de Change de la Bourse. Ils auront à coeur de vous donner la possibilité d'investir au mieux après prise en compte de votre capacité d'investissement.

Ajouter un commentaire

 

COMMENT ACHETER

AVANTAGES

  • Pièces sous scellés
  • Livraison sécurisée
  • Prix compétitifs
  • Transactions sécurisées
  • Agréé par la Banque de France

CONTACTEZ-NOUS

CHANGE DE LA BOURSE
28 rue Vivienne, 75002 Paris
Tel : 01 40 28 11 11
Ouverture : Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30

ENVOYER UN MESSAGE

LE RACHAT DE VOTRE OR



OR

43,18 €/g

ARGENT

0,51 €/g