Un acteur majeur pour le marché de l'Or

19/01/2018 17:00:37

Les Nations ont longtemps cherché comment préserver la richesse de leur pays.Récemment, elles ont fait des efforts afin d’établir des règles avec la création de fonds souverains qui définissent clairement des objectifs. Leur nombre a explosé depuis le début du siècle, avec plus de 90 fonds souverains en action aujourd’hui et un encours sous gestion de plus de 6 000 milliards d’euros.

Seul une poignée de fonds souverains investissent dans l’Or. Avec des objectifs de maximisation du profit, leur vision sur ce marché est de se protéger de l’inflation. Pourtant, leur récentes études prouvent que l’Or a un rendement similaire au marché action sur le long terme.

A la base, les fonds souverains ont été créé par les nations productrice de pétrole pour gérer leurs excédents et en faire profiter les générations futures. Ainsi, les profits générés par la forte hausse du prix de l’or noir ont amené un surplus de réserve en devise à investir.
Seulement, le prix du baril revenant à un niveau plus bas et les réserves de devise étrangère étant devenu plus volatile (comme la faiblesse actuelle du dollar US), les fonds souverains doivent chercher de nouveau vecteur pour se protéger dans un environnement économique incertain. L’Or devient ainsi le protagoniste privilégié dans leur choix pour son indépendance vis à vis des autres marchés.

A long terme, l’Or a eu un rendement comparable au marché action et surperforme de loin les contrats d’assurance vie et produits financiers sans risque. Il reste un havre de paix sur le court terme. Depuis l’an 2000, l’Or a un meilleur rendement que le marché immobilier et le marché action. Trois facteurs importants ont encouragé la hausse du marché de l’Or : la croissance économique des pays émergents, les achats réguliers des banques centrales et sa démocratisation. Géographiquement, la demande d’Or traditionnellement occidentale s’est reporté vers l’orient. La Chine et l’Inde sont aujourd’hui les principaux consommateurs avec plus de 50% de la demande mondiale. Ce phénomène a lié l’Or à la hausse des salaires et à la hausse de la consommation dans ces pays qui ont une croissance économique forte.
Depuis 2008, les banques centrales ont alimenté la demande en métal jaune. Depuis la dernière crise économique ces institutions ont diversifié leur réserve avec cet actif. D’ailleurs, elles ont signé un accord limitant leurs ventes d’Or. Leurs réserves ont augmenté de 50%, essentiellement dû à des achats par les banques centrales des pays émergents.
De nouveaux produits ont permis une accessibilité plus facile à ce marché pour les particuliers. A titre d’exemple, l’Or papier représente 12% de la demande globale.

Ainsi, le caractère propre de l’Or convient parfaitement au fond souverain : une valeur refuge, un moyen de diversification, une forte liquidité et un actif de long terme.
Les fonds souverains sont à un tournant dans leur choix d’allocation d’investissement. L’incertitude et les distorsions de politique économique les ont naturellement amené à se tourner vers l’Or. Ils seront des acteurs majeurs et stimuleront la demande d’Or pour 2018 et les prochaines années.

Auteur : Mathieu AMACHER

Ajouter un commentaire

 

VOIR AUSSI ...

OR

34,42 €/g

ARGENT

0,41 €/g

COMMENT ACHETER

AVANTAGES

  • Pièces sous scellés
  • Livraison sécurisée
  • Prix compétitifs
  • Transactions sécurisées
  • Agréé par la Banque de France

CONTACTEZ-NOUS

CHANGE DE LA BOURSE
28 rue Vivienne, 75002 Paris
Tel : 01 40 28 11 11
Ouverture : 9h30 - 18h30

ENVOYER UN MESSAGE

LE RACHAT DE VOTRE OR