COURS DE L'OR : LE CORONAVIRUS DÉCLENCHE UNE RUÉE VERS L'OR

COURS DE L'OR : LE CORONAVIRUS DÉCLENCHE UNE RUÉE VERS L'OR

La baisse de l'offre pousse le marché du métal jaune vers une situation quasi inconnue jusqu'à aujourd'hui.

Avec le confinement de près de la moitié de l'humanité, les acteurs du marché rencontrent une pénurie de pièce et de lingot. Une majorité des commerçants n'ont plus de stock, ont du mal à se fournir et ferment leur commerce pour un délai indéterminé.

Une des principales banques du secteur : Credit Suisse, qui frappe ses propres lingots depuis 1856, a prévenu ses clients qu'elle ne pourrait pas vendre de précieux métal jusqu'à nouvel ordre. Ces derniers, parmi les plus riche, se tournent vers les Etats-Unis pour convertir en urgence leurs capitaux en Or.

Même les banquiers de Wall Street demandent au Canada de l'aide. La Royal Canadian Mint est sommée d'augmenter sa production pour pouvoir livrer les demandes d'Or des USA.

La semaine dernière, le prix de l'Or s'est apprécié de 10% ; son plus haut sur 7 ans. Les semaines pendant lesquelles l'Or a bondi de la sorte son rare même après la crise des subprimes de 2008.

Quand les gens pensent qu'ils ne pourront pas obtenir quelque chose, ils le désirent encore plus.

L'Or, utilisé depuis des siècles, est aujourd'hui un matériau majeur pour la bijouterie ou l'industrie. Egalement, pendant des siècles, la valeur des monnaies a été corrélée à la quantité d'Or disponible ; les Banques Centrales ont toujours détenu de l'Or en coffre pour s'assurer que leurs monnaies avaient une valeur tangible.

La valeur de la monnaie ne repose aujourd'hui que sur la confiance des populations en leur nation. L'Or est décorrélé de toute monnaie durant les années 1970.

Depuis, le métal jaune a toujours gardé une aura particulière. Dans une gestion d'épargne, il a toujours été un instrument de stabilité ; face à la volatilité d'autres instruments financiers. Sa demande a toujours été important lors des crises financières et pour contrer l'inflation. Avec les impressions de papier-monnaie pour contrer les crises économique et sanitaire actuelles, les monnaies ne peuvent que perdre de la valeur.

L'Or est une monnaie qui ne peut pas être créer.

Le fait que les prix de l'Or physique soit si éloigné du prix de l'Or-papier prouve que les investisseurs avisés demandent livraison de leurs contrats. Les banques vont avoir du mal à trouver l'Or physique adossé à chacun des contrats d'or-papier.

Nous n'en sommes qu'au début, il faut se préparer à ce que des millions de personnes redécouvrent les vertus de l'Or. Un effondrement systèmique de l'économie mondiale engendrerait un véritable tsunami pour la demande d'Or.

La semaine dernière, l'US Mint a annoncé avoir vendu en mars plus de 140 000 onces d'Or. Cela représente le total de ses ventes de 2019.

Mathieu AMCHER

Lien de l'article : COURS DE L'OR : LE CORONAVIRUS DÉCLENCHE UNE RUÉE VERS L'OR

Ajouter un commentaire

 

COMMENT ACHETER

AVANTAGES

  • Pièces sous scellés
  • Livraison sécurisée
  • Prix compétitifs
  • Transactions sécurisées
  • Agréé par la Banque de France

CONTACTEZ-NOUS

CHANGE DE LA BOURSE
28 rue Vivienne, 75002 Paris
Tel : 01 40 28 11 11
Ouverture : Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30

ENVOYER UN MESSAGE


OR

54,67 €/g

ARGENT

0,77 €/g