Le Louis d’or : histoire, achat, vente, valeur, etc.

Toujours aujourd’hui, l’or apparait comme l’une des principales valeurs refuges dans le monde, si ce n’est la seule. À ce titre, il n’est pas étonnant que sa valeur augmente considérablement en temps de crise : c’est ce que nous avons pu voir au cours au début de l’année 2020, au plus fort de la crise liée au coronavirus. Pour cette raison, l’or est un produit d’investissement à part entière, et nombreux sont les investisseurs qui introduisent 4 à 5 % d’or dans le portefeuille. Cela permet ainsi de conserver un actif qui possède une valeur intrinsèque et ne souffre pas des crises économiques et financières.

Bien plus qu’un produit d’investissement, l’or est également un produit de collection. C’est notamment le cas des pièces d’or frappées à l’époque où le métal avait cours légal en France, mais aussi dans le reste de l’Europe. Parmi, les très nombreuses pièces d’or existantes aujourd’hui, on retrouve notamment le Louis d’or. C’est sans aucun doute la pièce d’or française la plus connue.

Mais qu’est-ce qu’un Louis d’or ? Quelle est la valeur de cette pièce d’or ? Où acheter un Louis d’or ? Et pourquoi acheter un Louis d’or ?

On fait le point.

Qu’est-ce qu’un Louis d’or ?

Le terme Louis d’or est aujourd’hui la dénomination la plus courante pour désigner des monnaies d’or frappées en France entre les années 1640 et 1792. La pièce commença à être frappée sous le règne de Louis XIII et perdura sous les règnes de Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. La pièce arrêta d’être frappée avec l’avènement de la convention nationale (et la chute de la monarchie).

Le poids, la dimension et la valeur du Louis d’or varient en fonction des versions, en fonction des périodes où il a été frappé et en fonction du souverain en exercice. Il s’agit dans tous les cas d’une pièce de 20 francs.

Aujourd’hui, le terme de « Louis d’or » est aussi utilisé plus généralement pour désigner les 20 francs Napoléon. D’ailleurs, cette confusion s’est invitée dans le langage courant : le Louis d’or est couramment utilisé pour faire référence au Napoléon 20 Francs or.

Quel est le rapport entre un Napoléon Or et un Louis d’Or ? Points communs et différences

Le Napoléon Or est en quelque sorte la pièce qui a remplacé le Louis d’Or, c'est pourquoi une confusion est très fréquemment faite entre les deux. En effet, le terme de Louis d’or désigne aujourd’hui le Napoléon d’or frappé de 1803 à 1898, en plus de désigner les pièces d'origine frappées entre 1640 et 1792.

Les deux pièces sont en effet différentes l’une de l’autre. Le véritable Louis d’or est à l’effigie du monarque en fonction à l’époque où fut frappée la pièce, tandis que le Napoléon d’or est à l’effigie de Napoléon.
À cela s’ajoute le fait que les véritables Louis d’or possèdent des poids et des dimensions (et donc une valeur intrinsèque) différentes en fonction des époques auxquelles ils ont été frappés. Le Napoléon, quant à lui, possède des caractéristiques identiques peu importe les époques auxquelles il a été frappé.

Poids et dimensions du Napoléon Or

Les 20 francs Napoléon prennent la forme d’une pièce d’or de 21 millimètres de diamètre pour 1,3 millimètre d’épaisseur. Cette pièce est composée d’une qualité d’or à hauteur de 900 millièmes, soit 21,6 carats. Elle possède, à ce titre, 5,804 grammes d’or pur.

À ses débuts, le Napoléon d’or était frappé à l’effigie de l’empereur Napoléon Ier. Il fut ensuite frappé à l’effigie de l’empereur Napoléon III, puis à l’effigie de Marianne, ces pièces sont d’ailleurs aussi appelée 20 Francs Marianne Coq. En effet, le Napoléon fut en circulation sur plusieurs périodes historiques, du Ier Empire, jusqu’à la troisième république.

Chaque pièce frappée possède ainsi une plastique différente en fonction de son époque de mise en circulation. Y est rajoutée également la date de frappe au dos de la pièce.
À noter que les pièces Napoléon 20 francs or ont conservé une stabilité monétaire exemplaire. En effet, leur poids, leur dimension et leur titre n’ont jamais évolué pendant 110 ans.

L’histoire du Louis d’or

Le Louis d’or vit le jour à la fin du règne de Louis XIII, en 1640. À cette époque, le royaume français souhaitait avant tout rivaliser avec l’économie des monarchies espagnoles et britanniques, qui avait commencé à frapper de nouvelles pièces d’or telles que les pistoles. Le Louis d’or fut ainsi créé tout aussi bien pour des raisons économiques que de prestige. Elle devait alors remplacer l’ancienne monnaie d’or royale : l’écu d’or.

La conception du Louis d’or fut confiée à l’un des graveurs les plus prestigieux de l’époque : Jean Warin. Claude de Bullion, le ministre du Roi rattaché aux finances, le charge d’orner les nouvelles monnaies de la réforme financière initiée à cette époque. Jean Warin fait alors usage des nouvelles technologies de l’époque pour frapper ces nouvelles pièces : elles sont désormais fabriquées à l’aide de machine, alors que les pièces d’or précédentes étaient frappées à la main. C’est à cette époque que naissent les trois types de Louis d’or : le demi-Louis d’or, le Louis d’or et le double Louis d’or.

Ce même Louis d’or sera alors utilisé sous les règnes suivant celui de Louis XIII. C’est ainsi que Louis XIV, Louis XV et Louis XVI feront usage de mêmes techniques mises en place par Jean Warin pour frapper les Louis d’or à leur effigie.

Finalement, la chute de la monarchie et l’avènement de la convention nationale marqueront l’arrêt de la production de Louis d’or en 1792.

Cependant, cette pièce d’or allait rapidement trouver un successeur. La proclamation du Premier Empire par Napoléon Bonaparte en 1804 s’accompagne de nouvelles réformes en matière économique et financière. Ce dernier lance alors la production d’un nouveau type de monnaie : le Napoléon Or. Cette nouvelle pièce possède la même valeur que le Louis d’Or. Elle sera frappée jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale, en 1914. De 1898 à 1914, cette même pièce sera frappée à l’effigie du Coq et de Marianne.

La pièce souffrit cependant d’un grand désintérêt après la Première Guerre mondiale, notamment avec l’affirmation de l’étalon or et de la monnaie fiduciaire. De nombreux Louis et Napoléon or furent alors fondus et transformés en lingots ou en bijoux.

 

Quels sont la valeur et le prix d’un Louis d’or ?

La valeur d’un Louis d’or varie en fonction de plusieurs paramètres. Tout d’abord, comme toute pièce en or, la valeur d’un Louis d’or est soumise au cours de l’or. Aujourd’hui, l’or est coté et se négocie en continu sur plusieurs marchés, dont la gouvernance est assurée par la London Bullion Market Association (LBMA). La valeur de l’or varie en fonction de l’offre et de la demande. À ce titre, le prix d’un Louis d’or varie en fonction du cours de l’or, ce qui explique que la pièce prend régulièrement de la valeur.

Le cours de l’or n’est pas le seul paramètre qui influence le prix d’un Napoléon Or. La prime de la pièce est le second élément qui entre en compte dans la valeur de la pièce d’or. Cette prime désigne la différence entre la valeur intrinsèque de la pièce (le poids en or de la pièce, en d’autres termes) et le prix auquel se négocie la pièce sur les marchés. En effet, une pièce, en plus de la valeur qu’elle possède pour son poids en or, peut posséder une valeur du fait même de sa rareté.

Le montant de cette prime est alors influencé par l’état de la pièce elle-même, par sa rareté, mais également par l’état du marché de l’offre et de la demande de la pièce en question. En d’autres termes, plus un napoléon Or est rare et en bon état, plus son coût sera élevé.

 

Les Napoléon d’or et Louis d’or les plus courants et les plus recherchés

Le Napoléon d’or a été frappé pendant près de 110 ans. Si toutes les pièces possèdent une valeur en or parfaitement égale entre elles, certaines pièces bénéficient d’un certain prestige, ce qui conduit certains collectionneurs à les rechercher activement. À cela s’ajoute le fait que le véritable Louis d’or est également recherché par les collectionneurs.

Les Louis d’or les plus recherchés par les collectionneurs sont ceux ayant été frappés du temps de la monarchie. En effet, la très grande majorité de ces pièces ont été fondues après la révolution française, ce qui en fait des pièces d’une grande rareté.

À titre d’exemple, un Louis d’or datant du règne de Louis XIII peut se négocier entre 5 et 15 000 euros. Il en va de même avec d’autres pièces des règnes suivants. Ces pièces bénéficient d’une prime particulièrement élevée, bien que leur valeur intrinsèque (leur poids en or) soit égale à d’autres pièces frappées plus tardivement.

À cela s’ajoute le fait qu’il existe de très nombreuses variantes, ce qui fait que certaines pièces possèdent des revers et des avers uniques en leur genre, ce qui contribue a leur valeur. C’est le cas notamment des « Louis XVI au buste habille » ou des « Louis XIV a la tête nue ». Ces types de pièces se destinent principalement aux collections et non à l’investissement.

Les pièces d’or se destinant davantage à l’investissement sont les Louis d’or frappés à partir de 1804. C’est notamment le cas de la « Napoléon III Tête Laurée », frappée en 85 466 540 exemplaires entre 1861 et 1870 ous de la « Napoléon III à la tête nue » frappés en 146 544 669 entre 1853 et 1860. La pièce la plus plébiscitée pour l’investissement reste aujourd’hui la « Coq Marianne », frappée en 117 448 888 entre 1898 et 1914 qui est souvent en meilleur état que les pièces Napoléon car ayant moins circulées. Les premiers Napoléon Or, à l’effigie de Napoléon en sa qualité de consul ou d’empereur sont plus rares et constituent davantage des pièces de collection.

Où acheter des Louis d’or en France ?

Les Louis d’or du type 20 francs Or Napoléon circulent plutôt bien en France. À ce titre, il est possible de les acquérir auprès de sociétés spécialisées et même en ligne chez des vendeurs reconnus (attention aux arnaques). Ce sont des pièces d’or qui se négocient exclusivement à titre d’investissement. Il est cependant conseillé de s’adresser à un spécialiste de l’or pour acheter un Napoléon Or. Change de la Bourse met à disposition de ses clients de très nombreux Napoléon Or en ligne ou au comptoir.

Les Louis d’or dits « de collection », comme c’est le cas des pièces frappées du temps de la monarchie, sont cependant plus difficiles à trouver. En effet, ils ne circulent que très peu en France, du fait même de leur prime particulièrement élevée, et de leur qualité de collection. Ces pièces ne sont pas destinées à l’investissement et restent avant tout des objets de collection.

Il est possible de nous contacter directement pour faire l’acquisition de Louis d’or d’investissement et de collection.

Pourquoi acheter des Louis d’or et investir dans l’or ?

L’or est aujourd’hui une valeur refuge par excellence. En effet, ce métal possède une valeur intrinsèque, contrairement à d’autres actifs, comme des actions ou des placements qui peuvent perdre énormément de valeur d’un jour à l’autre. C’est là la principale raison qui pousse de nombreux investisseurs à acquérir de l’or.

À cela s’ajoute le fait que l’or est un métal qui n’a cessé de gagner de la valeur depuis plus de 30 ans. À titre d’exemple, un Napoléon Or se négociait autour des 70 euros en 1990. En 2022, la même pièce en coûte plus de 330 euros… soit une augmentation de sa valeur de plus de 400 % en l’espace de 30 ans.

L’or est également une valeur qui gagne énormément de valeur en temps de crise. En effet, sa valeur intrinsèque en fait un investissement sûr en période d’instabilité monétaire et économique. C’est pour cette raison que de nombreux investisseurs se tournent vers le métal jaune lorsque leur confiance diminue dans des investissements dits « risqués ».

Finalement, il convient de souligner qu’investir dans l’or s’accompagne d’avantages fiscaux particulièrement intéressants. En effet, l’or est un actif non pris en compte dans les déclarations fiscales et il est entièrement exonéré de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) lors de son achat. D’autant plus que la plus-value à la revente est partiellement défiscalisée en fonction de la durée de détention. Ainsi, au-delà de 22 ans, la revente et la plus-value réalisée sont entièrement défiscalisées, ce qui signifie que vous n’avez plus à payer de taxes sur la plus-value.

Tout cela fait de l’or un investissement sur le long terme particulièrement intéressant. C’est pour cette raison que l’achat de Louis d’Or est aujourd’hui l’une des méthodes les plus plébiscitées à l’heure d’investir dans l’or, d’autant plus que la prime des pièces d’investissement n’est pas négligeable.

 


COMMENT ACHETER

AVANTAGES

  • Pièces sous scellés
  • Livraison sécurisée
  • Prix compétitifs
  • Transactions sécurisées
  • Agréé par la Banque de France

CONTACTEZ-NOUS

CHANGE DE LA BOURSE
28 rue Vivienne, 75002 Paris
Tel : 01 40 28 11 11
Ouverture : Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h

ENVOYER UN MESSAGE

LE RACHAT DE VOTRE OR



OR

54,59 €/g

ARGENT

0,63 €/g