Chine : ascension des réserves d’Or et redéfinition du pouvoir financier

Chine : ascension des réserves d’Or et redéfinition du pouvoir financier
La Chine serait un des plus grands pays détenteurs de réserves d’or. De ce fait, la Banque centrale de Chine a prolongé son programme d'achat d'or pour le 13e mois consécutif. Selon les informations officielles, les réserves d'or de l'Empire du Milieu s'élèveraient à 2 192 tonnes fin 2023.

La diversification des canaux d'investissement, la sécurisation des dépenses et la volonté d’une monnaie forte comptent parmi les quelques raisons qui motivent ces achats. Il y a plusieurs autres raisons possibles à cette stratégie. Cette politique vise à réduire la dépendance du pays à l'égard du dollar, à l'instar d'autres pays, à une époque de divisions croissantes entre l'Occident et certains pays opposés au leadership américain.

En effet, les monnaies sont fragilisées et les métaux précieux comme l’or et l’argent sont de réelles valeurs refuges. Dans une société où de nombreux regards sont tournés vers l'océan Atlantique et où les plus grandes turbulences financières se produisent, la Chine profite de cette situation pour obtenir un avantage sur le marché monétaire face à l'expansion du cours de l’or.

La Chine est-elle à l’aube de détenir la plus grosse réserve d’or ? Quels avantages pour le pays d’acheter massivement de l’or ? Explications de la stratégie chinoise.

La quête d'Or de la Chine : stratégie de stabilité et diversification des réserves

Mais sans même tenter de se séparer des États-Unis, la décision de la Chine de diversifier ainsi ses réserves de change pourrait simplement servir à protéger la Banque Centrale chinoise.

L'or est considéré comme une valeur refuge absolue et représente un investissement stable même en temps de crise. Les prix de l'or sont en hausse presque continue depuis 2018. Les tensions avec l'Occident et la situation économique de la Chine peuvent donc expliquer pourquoi de tels achats sont considérés comme peu risqués.

En effet, le métal jaune représente un actif sûr où les Banques Centrales peuvent garantir la santé financière du pays. Il s’agit d’une réserve à long terme et d’un moyen de se protéger contre l’inflation galopante et les risques.

La Chine avait pourtant réduit ou suspendu les quotas d’importation d’or pour freiner les achats importants d’or afin de se protéger contre une devise plus faible. Le yuan avait atteint son plus bas niveau face au dollar. Face à ces défis, la banque centrale chinoise a pris des mesures pour sauvegarder sa monnaie, notamment en achetant de l'or par l'intermédiaire de banques publiques et en réduisant les réserves de change obligatoires.

Cette volonté de dédollarisation s’accompagne d’une vente massive des bons du Trésor Américain par la Chine. Cette stratégie volontariste vise à ne plus être détenteur de la dette publique américaine.

D’autres pays font également des achats importants d’or, mais dans le but de diversifier leurs réserves financières. À tire d’exemple, la Pologne se démarque chaque mois avec ces gros achats d’or. Le pays a déjà acquis 105 tonnes depuis début 2023 et ne semble pas vouloir s’arrêter. En effet, le président de la Banque nationale de Pologne (NBP), a la volonté de posséder des stocks d'or égaux à 20 % des garanties monétaires. Avec plus de 330 tonnes, le stock actuel représente 11 %.

Dans la même lignée que la Pologne, Singapour est également une autre place forte de l’achat d'or. Au premier trimestre 2023, ces pays a acquis pour 68 tonnes d'or et un total de 5 tonnes au cours des deux trimestres suivants.





Peut-on parler d'une "ruée vers l'or" instaurée par la Chine ?

Ce terme est fréquemment utilisé pour décrire l’intérêt grandissant de la Chine pour l’or. La Banque populaire de Chine (PBOC) encourage dans ce sens également la population à effectuer des investissements dans l'or.

La Chine intensifie donc sa recherche d’or pour diversifier ses investissements. Cette tendance pourrait avoir un impact significatif sur le système monétaire mondial et remettre en question la domination du dollar en tant que monnaie de réserve mondiale.

De plus, l’escalade des conflits géopolitiques a accru l’importance de détenir des actifs neutres sans risque de contrepartie et avec une histoire fiable et vieille de plusieurs siècles en tant que réserve de valeur. Le seul actif qui répond à l'ensemble de ces critères est l’or.

En outre, le Shanghai Gold Exchange (SGE) joue également un rôle important dans la détermination des prix de l’or en Chine. En effet, la SGE détermine les prix en fonction des transactions physiques sur l’or et l’argent, reflétant la demande réelle pour l’offre physique.

En détenant autant d’or, la Chine souhaiterait donc acheter du métal jaune moins cher, car l’or du SGE se négocie souvent à une prime positive par rapport à l'étranger. Le pays peut également acheter de l'or en secret sans laisser de traces dans le domaine public et permettre aux pays de payer en dollars à l'étranger.

Il est important de noter également que la Chine considère la taille exacte de ses réserves d’or comme un secret d’État. Cette incertitude a ajouté un élément supplémentaire d'intrigue au marché mondial de l'or, les investisseurs surveillant les développements et les déclarations publiques concernant les réserves d'or du pays.

La véritable taille des réserves d’or de la Chine est "l’un des plus grands secrets de la planète". Depuis des décennies, la PBOC communique des informations opaques sur la taille de ses réserves officielles. Bien entendu, cette sous-estimation des réserves réelles d’or de la Chine a fait l’objet de nombreuses spéculations.

Par conséquent, au fil des années, la Chine a voulu se positionner comme leader mondial sur l’achat d’or afin de posséder le plus important stock d’or au monde. 

Son ambition, de bousculer la hiérarchie financière mondiale en mettant un terme à l’hégémonie du dollar dans les transactions, en imposant sa monnaie, et sa volonté de diversifier ses investissements montrent que la Chine élabore une stratégie bien réfléchie depuis des années.

Une stratégie qui passe par des alliances, notamment par l’intermédiaire des BRICS, mais aussi grâce à la nouvelle route de la soie dont les pays traversés seront payés en Yuan.

Cette percée représenterait un tournant dans la manière dont les marchés financiers perçoivent l'investissement sans risque, l'or étant sur le point de prendre la place qui lui revient en tant que principale réserve de monnaie et de valeur refuge.

Les actions des Banques Centrales créancières et les inquiétudes croissantes concernant les caractéristiques uniques des monnaies fiduciaires et de l’or sont autant de signes d’un changement prochain dans la façon dont les marchés financiers perçoivent et valorisent les actifs financiers sans risque.

L'or reconquiert ainsi son statut d'actif financier, signalant un retour à la discipline financière et garantissant le rôle de du métal jaune en tant que fondement du système financier mondial.

Intéressés par le secteur des métaux précieux ? Notre agence Change de la Bourse située au 28 rue Vivienne à Paris se tient à disposition pour toutes vos questions relatives au change de devises ou à l'achat/vente d'or et d'argent physique.

N'hésitez pas également à visiter notre site et à nous contacter pour toutes demandes d'information, notre équipe se fera un plaisir de vous conseiller dans vos différentes transactions !

Lien de l'article : Chine : ascension des réserves d’Or et redéfinition du pouvoir financier

Ajouter un commentaire

 

COMMENT ACHETER
AVANTAGES
  • Pièces sous scellés
  • Livraison sécurisée
  • Prix compétitifs
  • Transactions sécurisées
  • Agréé par la Banque de France
CONTACTEZ-NOUS

CHANGE DE LA BOURSE
28 rue Vivienne, 75002 Paris
Tel : 01 40 28 11 11
Ouverture : Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h

ENVOYER UN MESSAGEENVOYER UN MESSAGE
LE RACHAT DE VOTRE OR


OR

60,26 €/g

ARGENT

0,67 €/g